Les premiers médiateurs à l'école de la promotion Tremplin Asso entrent en fonction

Illustration

MEDIATEUR A l'ECOLE | En 2019, France Médiation a fait partie des lauréats de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) #TremplinAsso. L'aboutissement de cette candidature a donné le coup d'envoi d'une nouvelle phase de développement du projet « Médiateur à l’Ecole ». Aujourd'hui, la démarche connaît ses premières retombées concrètes.

24 juin 2020

 

Le 26 avril 2019 France Médiation a été reçue par le ministre en charge de la ville et du logement, Julien Denormandie, dans le cadre de la journée « #TremplinAsso », organisée en l'honneur de tous les lauréats de l'AMI. Doté de 45 millions d'euros sur trois ans, ce fonds gouvernemental est dédié aux associations nationales « structurantes » intervenant dans des quartiers politique de la ville. C'est dans ce cadre, en cohérence et complémentarité avec le label « Les Cités Educatives », que France Médiation accompagne le déploiement de 90 nouveaux dispositifs « Médiateur à l’Ecole », en plus des 67 existants.

Ces derniers mois, France Médiation a ainsi proposé à l'ensemble de ses adhérents de se porter candidats pour mettre en oeuvre localement le projet de médiation sociale en milieu scolaire. Un jury composé de représentants des financeurs de « Médiateur à l'Ecole »* a identifié dix structures de médiation sociale**. Une fois cette sélection effectuée, le recrutement des médiateurs à pu démarrer. Celle-ci se compose d'un test, sur la base d'un QCM, puis d'un entretien oral face à un jury. Malgré les contraintes imposées par la crise sanitaire, cette phase de la procédure a pu suivre son cours, notamment grâce à la sa dématérialisation.

Ainsi, à la faveur de l'implication de toutes les parties prenantes, un petit peu plus d'an après son issue positive, la démarche de l'AMI #TrempliAsso permet au projet « Médiateur à l'Ecole » de se renforcer sur le terrain : quatre médiateurs sociaux sont d'ores et la opérationnels dans des écoles et des collèges d'Angoulême et de Bordeaux. D'autres de leurs collègues les rejoindront à la rentrée de septembre.

A consulter | « Le dispositif médiateur à l'école bientôt étendu » | Rencontre avec le ministre de la Ville autour du projet « Médiateur à l’Ecole »

_

*Le projet « Médiateur à l’Ecole » est financé par le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) et le Centre de ressources politique de la ville de Guyane (CRPV).
**Sur les territoires, le projet est porté par des associations membres de France Médiation : ALTM (Auvergne-Rhône-Alpes) ; AMI (Somme) ; Citéo (Nord et Pas de Calais ; Ile-de-France) ; CRPV Guyane ; GIP Bordeaux Métropole Médiation (Gironde) ; OMEGA (Charente) ; OPTIMA (Ille-et-Vilaine ; Loire-Atlantique ; Ile-de-France) ; PPV (Seine-Saint-Denis) ; Ville de Saint-Quentin (Aisne)