En quoi consiste la « médiation par les pairs » à l'école ?

illustration

PROJET MEDIATEUR A l'ECOLE | La médiation « par les pairs », c'est-à-dire entre les élèves eux-mêmes, est une action privilégiée de la médiation sociale professionnelle assurée en milieu scolaire.

2 mars 2020

 

La médiation par les pairs essaime actuellement dans les établissements scolaires français. Elle est pratiquée notamment au travers du projet « Médiateur à l’École », piloté par France Médiation depuis 2012 dans le cadre d’un partenariat interministériel. Avec ce projet d'envergure nationale, France Médiation met le savoir-faire d'associations de médiation sociale au service de problématiques telles que la lutte contre la violence et le harcèlement, les risques de décrochage et d'absentéisme ainsi que l'éducation à la citoyenneté.

La médiation par les pairs constitue à cet égard une excellente action « support ». Pensée « par, pour, avec et entre les jeunes », ce type de projet permet aux enfants d'aborder de petites tensions et disputes à partir de l'acquisition d'une culture du dialogue et de la tolérance.

illustration

Mise en situation à Saint-Ouen en 2015 © Aymeric Warmé-Janville

La médiation par les pairs est particulièrement prisée par l'Agence Lyon Tranquillité Médiation (ALTM) qui déploie des postes de médiateurs sociaux dans la région. L'action est mise en oeuvre dans deux sites scolaires, c'est-à-dire deux collèges et leurs deux écoles élémentaires de rattachement, dans le 8e arrondissement et à Vaulx-en-Velin. De 2017 à 2019, ce sont 62 élèves qui ont été formés et initiés à la médiation par des professionnels.

Une méthode collaborative comme gage de réussite

Une phase de sensibilisation est tout d'abord proposée par les médiateurs à l'équipe éducative et aux enfants, du CE2 au CM2, puis de la 5e à la 4e. Par la suite, les élèves sont invités à montrer leurs motivations dans une candidature écrite. Celle-ci peut révéler une vraie appétence pour la médiation : « Je voudrais être médiatrice pour aider les enfants à vivre ensemble. Pour les aider à bien s’entendre, pour empêcher qu’ils se disputent. Je préfère voir mes camarades jouer dans la bonne humeur », explique Clara, élève en CM1.

S’ensuit la constitution d’un groupe de « médiateurs-élèves » qui participent à une dizaine d'heures de formation, notamment sur la posture de médiation, les méthodes et les outils. L'apprentissage se poursuit avec l'accompagnement du médiateur sur le terrain où ils régulent des conflits avec de nouvelles techniques de communication. Les médiateurs-élèves développent ainsi leurs compétences psychosociales et une intelligence émotionnelle.

Comme le montre ce post de l'ALTM, l’investissement des élèves peut être valorisé avec une remise de diplômes à la mairie en présence de leurs parents, d’élus, d’inspecteurs de l'académie et d’enseignants. Et c’est une vraie fierté pour eux !

A CONSULTER | La page dédiée au projet Médiateur à l'Ecole | « Médiateur scolaire, une mission pour apaiser les tensions », Le Progrès