Journal de confinement n°2

illustration

#MEDIATIONSOCIALE | Posts sur les réseaux sociaux, retours presse, photos... : par de nombreux contenus, l'action des acteurs de la médiation sociale est chroniquée chaque jour. Afin de partager et de valoriser cette dynamique, France Médiation va régulièrement en proposer une sélection.

4 mai 2020

 

Alors que le confinement se poursuit, voici une deuxième édition de notre journal de bord pendant cette période exceptionnelle. Commençons avec de nouveaux exemples de médiation sociale à distance avec Cofrimi (Toulouse) l'association Les Forges (Nantes) ou bien encore Citéo (Lille) qui propose une évolution vers une « médiation 2.0 » :

illustration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'opérateur lillois évoque également une poursuite d'activité en présentiel à l'hôpital ou bien dans les transports.

D'autres acteurs ont été associés à des dispositifs municipaux autour du confinement par des actions dans l'espace public. La Ville de Melun et la préfecture de Seine-et-Marne ont mobilisé les médiateurs de l'association Fidamuris pour informer, orienter et rassurer les habitants :

« À Melun, pas de couvre-feu, mais les médiateurs de Fidamuris arpentent le terrain », La République de Seine et Marne

Les médiateurs de l'association Promevil, employés par la ville d'Avray, sont également présents sur le terrain pour aider les personnes les plus vulnérables et sensibiliser aux mesures de confinement :

Les équipes de Médiation Grand Châtellerault sont quant à elles mobilisées pour contribuer à des actions de solidarité :

A consulter | #MediationSocial : Journal de confinement n°1