Marches exploratoires 2.0 : Quand les femmes changent la ville

Marches exploratoires : appel à candidatures

Vous souhaitez mettre en place des marches exploratoires de femmes? Le réseau France Médiation vous accompagne.

De 2014 à 2016, France Médiation a coordonné une expérimentation nationale de marches exploratoires de femmes dans 12 villes. La démarche a permis de renforcer le pouvoir d'agir des habitantes impliquées et de proposer des pistes d'amélioration concrètes bénéficiant à tous les habitants des quartiers (voir ci-dessous).

Cette année encore, le réseau France Médiation souhaite accompagner de nouveaux sites à la mise en place de marches exploratoires. Les territoires sélectionnés bénéficieront d'un accompagnement gratuit du réseau à la mise en place des marches (appu méthodologique, outils, visites sur site) et de la mutualisation des frais de formation.

L'appel à candidatures est lancé ! 

Date limite d'envoi des dossiers : le 29 septembre 2017

Réalisation des marches : à partir de janvier 2018

Structures éligibles : Les collectivités (villes ou agglomérations) et les dispositifs de médiation sociale (qui devront répondre conjointement à l'appel à candidatures pour un même territoire).

Télécharger l'appel à candidatures (.pdf)

Télécharger le dossier de candidature (.pdf)

Télécharger le dossier de présentation des marches exploratoires (.pdf)

Pour plus d'informations sur l'appel à candidatures, contacter Cécile Gallet

Contexte du projet

Les femmes des quartiers prioritaires sont particulièrement touchées par la crise économique et le chômage : près d’1 femme sur 2 est sans emploi dans ces territoires (1). Les inégalités femmes-hommes vis à vis de l'emploi se sont aggravées depuis 2008, en particulier pour les femmes issues de l'immigration.

Par ailleurs, près d’1 femme sur 3 éprouve un sentiment d’insécurité dans son quartier (2) - contre moins d’une femme sur 5 hors anciennes ZUS - et 10% d’entre elles ont été victimes de violences physiques ou sexuelles. Les femmes se sentent particulièrement exposées dans les espaces publics, avec la peur fréquente d’être suivies, de subir des agressions, des menaces ou des vols. Plusieurs études récentes ont également pointé le fort sentiment d’insécurité des femmes dans les transports en commun.  Ce sentiment d’insécurité conduit fréquemment les femmes à éviter certains espaces publics, à restreindre leurs activités et leur participation à la vie collective.

Les marches exploratoires, qu'est ce que c'est?


Les marches exploratoires sont des diagnostics de l’environnement urbain réalisés par des groupes d’habitantes, en lien avec la Ville et les acteurs locaux. Le projet est fondé sur une méthode souple mais rigoureuse, créée au Canada et expérimentée dans de nombreuses villes en France et dans le monde.

Ce projet vise à accompagner les femmes des quartiers en difficulté à devenir de véritables actrices de leur environnement urbain quotidien et à se réapproprier l’espace public et citoyen.

Il s'agit de :

> Renforcer la place des femmes dans la démocratie participative locale.

> Améliorer l’environnement urbain des quartiers et lutter contre les facteurs d’insécurité.

 

De septembre 2014 à janvier 2016, le réseau France Médiation a coordonné une expérimentation nationale de marches exploratoires, sous l’égide du Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes et du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Ce projet s’inscrivait dans le 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes et dans la volonté de développer la participation citoyenne au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville (loi pour la ville et la cohésion urbaine).

12 villes ont participé à l'expérimentation nationale : Amiens, Arcueil, Avignon, Bastia, Bordeaux, Creil, Lille, Mons-en-Baroeul, Montreuil, Paris 20ème, Rennes et Saint-Etienne.

Le réseau a coordoné la mise en place du projet : sélection des territoires volontaires, formation des équipes-projets à la méthodologie des marches avec le collectif A places égales, accompagnement des sites à la mise en oeuvre des marches, coordination de l'évaluation, capitalisation des bonnes pratiques et des points de vigilance, communication.

Rapport de l'expérimentation nationale des marches exploratoires

Le 20 septembre 2016, le réseau France Médiation a remis le rapport de l'expérimentation nationale de marches exploratoires de femmes à Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et Hélène Geoffroy, Secrétaire d'Etat à la Ville.

Au vu des impacts du projet sur le renforcement du pouvoir d'agir des marcheuses et la création d'une dynamique participative sur les territoires, le rapport préconise d'inscrire le développement des marches dans les contrats de ville et le programme national de rénovation urbaine.

Les 3 ministres ont salué l'intérêt du projet et annoncé leur volonté de l'étendre à l'ensemble des quartiers prioritaires de la politique de la Ville.

L'essaimage du projet est inscrit dans le 5è plan de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes

Consulter le rapport

Télécharger la synthèse.




Ils en parlent

Le Monde, Des marches exploratoires pour réinvestir les espaces publics occupés par les hommes, 20 mai 2017.

Libération, Des marches exploratoires pour que les femmes se réapproprient leurs quartiers, 21 septembre 2016

Localtis, Bientôt des marches exploratoires dans tous les quartiers prioritaires?, 22 septembre 2016.

Le Figaro, Elles marchent pour clamer leur droit à la Ville, 20 septembre 2016

CGET, En Bref, Quand les femmes changent leur ville en marchant, avril 2016.

La Gazette des communes, Les marches exploratoires de femmes : une expertise de l'espace urbain, avril 2016.

France Inter, reportage sur les marches exploratoires à Creil, 8 mars 2016.

France 3, Grand Lille TV, reportage à Mons-en-Baroeul, 5 février 2016.

Le ParisienA Creil, les femmes rêvent d'entrer dans un café sans craindre les insultes, mai 2016.

Films

Pour plus de films sur les marches, voir notre chaîne You tube

Les partenaires

   

 


(1) Observatoire national de la politique de la ville, Rapport 2015.

(2) Haut Conseil à l’Égalité, « EGATER, Les chiffres clés des inégalités femmes-hommes dans les quartiers prioritaires et les territoires ruraux », Avril 2014.

Crédits photos : Ville de Bordeaux, Hervé Hamon/Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.